Journée Portes-ouvertes et Pluie

La saison avance à grand pas, nous rappelant le rythme du cycle des saisons.  Les tomates et le maïs sucré, entres autres, nous plongent dans l’ambiance du coeur de la saison estivale.  Quel bonheur de croquer une belle tomate fraîche à nouveau après près de 10 mois de pause!

Le nez fin ou l’instinct (probablement un peu des deux) ne trompent à nos chers ratons laveurs.  Ils sont des champions à venir dérober les maïs sucrés la journée même que nous nous apprêtons à aller les cueillir; ils attendent le moment parfait pour avoir le maïs le plus sucré possible!  N’aimant pas ce genre de surprises, nous avons installé une clôture électrique qui fait le périmètre de la parcelle de maïs, juste à la bonne hauteur pour défier tous les ratons gourmants.  C’est le même genre de clôture utilisée pour les chevaux et les cochons.  Une installation très simple et très efficace.

La journée portes-ouvertes qui a eu lieu il y a quelques semaines déjà a été un grand succès.  Plus de 80 personnes sont venues se balader à la ferme, rencontrer les animaux et voir les champs de légumes.  La journée était superbe, température parfaite.  ‘Baby Goat’, notre bébé chèvre, a definitivement été la mascotte de la journée avec ses pirouettes spontanées, et les chevaux ont certainement prit plaisir à se faire regarder avec tant d’admiration par tant de gens!  Merci à tous ceux qui sont venus, nous avons vraiment apprécié votre présence.

Au champs des tomates et courges et cie

 

En route vers l’autre parcelle de légumes, certains marchent, d’autres sont tirés par les chevaux sur le wagon.

 

Démonstration du sarclage du maïs utilisant qu’un seul cheval
Partage de nourriture pour le diner = excellent!
Atelier animé par Jonathan sur l’agriculture biologique

 

Le kale est revenu dans vos paniers, à la demande générale.  C’est un légume qui pousse bien pendant tout l’été.  Un même plant peut continuer à produire pendant des mois durant.  Les plants ressemblent un peu à de mini palmiers.

Le kale est un super légume, que nous consommons presqu’à chaque jour à la maison.  Selon notre livre de recette préféré, Nourishing Traditions de Sally Fallon, il est préférable de manger le kale cuit et non cru, tout comme c’est le cas pour ses cousins le brocoli et chou-fleur.  D’après l’auteure du livre, le kale contient beaucoup de calcium, de fer, de caroténoïdes et d’agents anti-cancer, mais il contient aussi de l’acide oxalique qui peut être par contre neutralisée par la cuisson.  Une cuisson de 8 minutes est suffisante.  Plusieurs recettes de kale ont été ajoutées sur le site pour plus d’inspirations.  À la maison, nous l’aimons particulièrement dans un sauté à la crème de noix de coco, en ‘Kale Chips’ avec du tamari et de la levure alimentaire et j’ai récemment découvert qu’il donne une saveur INCROYABLE à un bouillon de boeuf.  Après avoir fait bouillir les os avec des herbes, du sel et du vinaigre de cidre de pomme (et de l’eau), pendant quelques heures, je l’ajoute vers les dernières 10 minutes, avec les tiges.  D’ailleurs, toutes les retailles de légumes non utilisées peuvent être mis à contribution dans un bouillon…tiges de carottes, pelures d’oignons, feuilles de maïs sucré, etc.

Nous avons eu enfin de la pluie, et nous en sommes très contents!  Encore une fois, nous avons échappé à la tâche de sortir le système d’irrigation.  Hier, pendant que Jonathan était au point de chute d’Outremont, j’ai réussi à semer une partie de parcelle en engrais verts….juste avant la pluie, ce qui est p-a-r-f-a-i-t.  Cette partie sera donc prête, avec les buttes déjà montées, pour le jardin de l’année prochaine.  Les engrais verts sont sommairement une culture que nous implantons, comme le pois, l’avoine, le trèfle, pour nourrir et protégér le sol (contre l’érosion par exemple) pendant une période de temps que nous l’utilisons pas.  De plus, les engrais verts font compétition aux mauvaises herbes, ce qui est une bonne chose pour nous!

Ceci dit, la pluie est arrivée juste au bon moment dans notre planification de la semaine.

Un petit mémo sur les légumes au point de chute: le mesclun et la roquette sont toujours lavés ici à la ferme et essorés, prêts à être mangé.  Ne le lavez donc pas!  Nous lavons également tous les autres légumes, sauf ceux qui ne bénéficient pas d’un tel traitement, comme les haricots, pois, tomates, zuchinis…

Un petit mot sur les brocolis.  C’est une année un peu trop chaude pour la culture de brocolis, ce qui fait qu’ils sont plus difficiles à faire pousser dans toute leur splendeur.  Nous sommes tout de même très contents avec nos brocos, mais ils ne se conserveront pas éternellement, il faut donc pas trop tarder à les manger.

Plusieurs recettes ont été ajoutées au cours des dernières semaines.  Elles sont disponibles sur le site, sous l’onglet ‘Blog > Recettes‘.

 

 

This entry was posted in Nouvelles de la ferme. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *