Troisième panier d’hiver

Des poireaux et Graham. Récolte des poireaux de conservation, fin octobre.

Déjà décembre!  Nous en sommes présentement à notre troisième livraison de panier d’hiver.  Nous sommes chanceux d’avoir encore du kale frais du champ et des poireaux.  Malgré les quelques jours assez froids que nous avons eu au mois de novembre, le kale est resté beau dans le champ, mais c’est définitement  la dernière semaine que vous en aurez dans vos paniers d’hiver.

 

Les plants de Kale après le gel à la mi-octobre

 

 

 

Du nouveau dans les paniers cette semaine: des courges d’hiver ‘Délicata’, du maïs à éclater et de la marjolaine séchée, tous cultivés sur notre ferme cette été.

Le MAÏS À ÉCLATER pousse exactement comme du maïs sucré, seulement, c’est une variété spéciale pour éclater et le plant a besoin de la saison complète (Juin à octobre) avant d’arriver à maturité.  Une fois l’épi bien séché sur le plant, on le récolte et le fait sécher à l’air pendant un mois à l’intérieur.  Résultat: un maïs à éclater à la texture et au goût execeptionnelle.

Pour le faire éclater:

-Enlever les grains de l’épi (ça peut aider de casser l’épi en deux (car plus de grains individuels s’en retrouvent exposés, donc plus facile à défaire) et avec vos mains, frotter l’épi).

-Si vous avez une machine à maïs à éclater, procéder de la même façon que d’habitude.

-Sinon, vous pouvez utiliser la méthode sur le poêle:

Recette de base pour 8 tasses de maïs éclaté:

1/4 tasse de maïs à éclater

2 c. à soupe d’huile (olive, tournesol, noix de coco, lard)

Sel de mer

1/4 à 1/2 de beurre ou huile de noix de coco

1. Faire chauffer le maïs et l’huile dans un chaudron à fond épais à feu moyen/fort en brassant constament le chaudron sur l’élément chauffant (attention, avoir le couvercle sur le chaudron en tout temps pour éviter les éclaboussures d’huile).

2.Une fois que le maïs a commencé à éclater, descendre le feu du rond en continuant de brasser le chaudron jusqu’à ce que le maïs ait fini d’éclater.

3.  Dans un grand bol, verser et mélanger le sel et le beurre (ou huile de noix de coco). Voilà!

Quelques variations délicieuses pour assaisonner votre popcorn!:

a. Au Fromage: Ajouter 1/4 à 1/2 tasse de fromage Parmesan frais râpé au beurre fondu.

b. Sucré: Ajouter 1/2 tasse de sirop d’érable au beurre fondu.

c.  Touche de poivre: Ajouter du sel ET du poivre à votre maïs éclaté.

d. À l’ail: Ajouter de l’ail râpé au beurre fondu.

e. Au tamari et levure alimentaire:  Ajouter plusieurs gouttes de sauce Tamari, et saupoudrer le maïs de levure alimentaire (Redstar), et bien mélanger (peut aussi être mélangé dans un sac en plastique ou un bol avec couvercle).

f. À l’huile d’olive aromatisé: À la place du beurre fondu.

Aussi dans le troisième panier d’hiver, il y a de la MARJOLAINE SÉCHÉE.  Cette belle plante a été cueilli cet été par notre stagiaire Graham, puis mise à sécher sur des séchoirs-maison dans l’espace de séchage des oignons et ail.  Ensuite, réduite en poudre, elle est prête à être utilisée dans vos plats.

Ici, à la maison, nous aimons particulièrement la marjolaine dans nos vinaigrettes et marinades.  Pour la vinaigrette, nous en préparons dans un petit pot masson, et ajoutons de l’ail ou oignons et marjolaine séchée.  Après quelques jours, les arômes de la marjolaine sont dispersés dans le reste de la vinaigrette, et c’est délicieux.

J’aime la marjolaine dans TOUT les plats: sauce aux tomates, sauce blanche, plats mijotés, bouillons, soupes, etc, etc.  Dans les livres, on la voit le plus souvent avec le chou, les patates, daikons, courges d’hiver, haricot verts, pour ne nommer que ceux-là.

Gardez-la dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière et elle se conservera tout l’hiver durant.

Et maintenant, les COURGES D’HIVER ‘DÉLICATA’. Elles sont tout simplement délicieuses et rapides à cuire.  Une suggestion de cuisson est de la couper en deux dans le sens de la longueur, épépiner et remplir la cavité avec un mélange de riz/millet/quinoa, bacon, poireaux et viande haché.  Couvrir de fromage et hop! au four pour environ 20 à 30 minutes.

Les courges Délicata séchant dans le tunnel au mois de septembre.

Elle est également bonne mélangée à des patates en purée.  Une fois bien cuite au four (enlever les pépins avant), la couper en morceaux, et ajouter aux patates avant de les mettre en purée.  Ensuite, une fois le tout en purée, j’aime ajouter des morceaux de feuilles de kale cru et de la marjolaine (ou autre; aneth est très bon aussi), mélanger le tout et fermer le couvercle pour permettre au kale de cuire légèrement à la vapeur des patates chaudes.

J’ai ajouté une recette de Soupe au Miso, daikon, kale et carottes dans la section Recettes du blog.  Il y a aussi une recette de Poireaux braisés.

En parlant de poireaux, ils sont parfaits pour la congélation, si vous voulez en avoir plus tard dans l’hiver.  Lavés, coupés en rondelles ou finement et mis en sac (enlever le plus d’air possible du sac) et les voilà prêts à être mis au congélateur (oui, oui, sans cuisson préalable).

Et en parlant de truc-légumes, conçernant le chou chinois, il est excellent préparé en salade avec des carottes et betteraves râpées, oignons en rondelles fines et vinaigrette au tahini.

Il reste un panier avant les fêtes, puis on reprend les livraisons le 16 janvier 2013.  La dernière livraison d’hiver  est le 30 janvier 2013.

Bon ap!

 

This entry was posted in Nouvelles de la ferme. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *