Mars

Lever de soleil hivernal

Mars qui commence avec son lot de neige. C’est déjà le temps des sucres dans notre région, on s’apprête à aller trouver quelques érables sur la ferme pour en entailler quelques-uns, et ainsi bénéficier de l’eau d’érable purifiante.

L’hiver jusqu’à présent a été agréable, avec quelques petites vacances ici et là, et avec beaucoup de travail d’entretien, de comptabilité, de planification et de construction.  Jonathan vient de terminer son projet no. 1 (il y en a 4 gros projets sur la liste!!). Martha,  fermière chez qui nous avons travaillé à Orchard Hill Farm en 2009, nous a précisé qu’à son expérience, tout projet de construction prend généralement 3 fois le temps planifié.   Je la crois.

Jonathan, dans les ‘shoeing stocks’.

Ce dit projet est en fait une structure de bois pour faciliter le travail du taillage des sabots des chevaux.  Étant donné que ce sont de grosses bébittes, cette ‘cage’ aide grandement à tailler les sabots sans trop fatigué le dos.  Le cheval entre dans la ‘cage’, et on attache une patte à la fois en position taillage.

 

 

16h59, tous les jours: Molly est prête à entrer dans la grange et essaie de nous dire qu’il nous reste 1 minute avant que l’heure normale du train soit arrivée.

Aussi, cet hiver, nous avons eu la visite d’une personne pour nous donner des trucs pour améliorer notre relation de confiance avec les chevaux.  Elle nous a proposé quelques exercices simples à faire quotidiennement avec chacun d’eux, mais en particulier Bill, qui, on pourrait dire, est un peu dépendant affectif de Molly.  Le travail avec les chevaux, c’est certainement une thérapie quotidienne avec son lot d’apprentissages, de réussites et de défis.  Ce sont tout de même de gros animaux, alors il faut qu’à chaque interaction, faire preuve de confiance et de respect mutuel pour en faire une expérience agréable, et surtout, sécurtaire pour tous.

 

Poil de ventre hérissé

L’hiver, le poil des chevaux devient incroyablement doux et épais.  Le plus froid qu’il fait dehors, le plus leur poil est hérissé, afin d’augmenter leur capacité d’isolation (voir photo).  Leur gros poil d’hiver est vraiment parfait pour les balades à cheval sans selle lors de journées froides;  On dirait qu’on est assis sur un poêle ambulant.  Ces jours-ci, les chevaux commençent déjà à perdre leur poil d’hiver, signe du printemps qui approche.

 

Mamagoat, notre maman chèvre, est presque officiellement enceinte.  Le petit -ou les petits- devraient arriver à la fin du mois d’avril.  Nous n’avons plus de lait pour le moment, on attend donc le petit avec impatience pour recommencer à boire du bon lait.  Nous avons eu deux pensionnaires chèvres cet hiver, que nous nommons affectueusement Maude-Hélène et Rose (du nom de leurs propriétaires).  Elles sont très différentes des nôtres, de par leur apparence, et aussi au goût de leur lait.

         

De gauche à droite; ‘Maude-Hélène’ aux longues oreilles, ‘Rose’ la curieuse, Mamagoat enceinte et Babygoat qui se fait faire une manucure.

 

Nous avons trouvé notre employé pour l’été prochain.  Nous sommes super contents et avons hâte de vous le présenter.  Il commence à travailler la dernière semaine de mars.

 

À la remise de la bourse, au Salon de l’agriculture.

Ah oui! Et nous avons gagné une bourse au mois de janvier dernier.  Il s’agit d’une bourse d’accompagnement à la relève offerte par le CLD de notre MRC.  Nous en sommes extrêmement contents, car il s’agit d’une somme assez importante pour une entreprise de notre taille  (10,000$$$) et qui nous permettera de faire des trucs que nous n’aurions pas fait en temps normal-c’est d’ailleurs le but de cette bourse. (Lire le communiqué de presse ici).

 
 
C’est le temps d’aller nourrir les animaux, j’entends quasiment Molly tourner en rond pour me dire qu’elle est prête à rentrer.  Bonne semaine à tous.

This entry was posted in Nouvelles de la ferme. Bookmark the permalink.

2 Responses to Mars

  1. Mélanie says:

    félicitation pour votre prix! convaincu que c’est bien mérité.

    Ça ne vous tenterait pas d’ouvrir une page Facebook pour la ferme? il me semble que ce serait une belle vitrine. J’y ai posté le lien du reportage à radio-Can et reçu quelques commentaires positifs.

    À bientôt,
    Mélanie

  2. Jolianne & Jonathan says:

    Merci Mélanie!

    Et justement, j’allais envoyer un message à vous tous pour dire que j’ai fait une page Facebook pour la ferme! Bon timing!!

    À bientôt!!

    Jolianne

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *